Rodez agglomération

 
 

Accueil | Habiter, se déplacer| L'aménagement du quartier Combarel| Un nouveau lieu de vie en coeur de ville de Rodez

 

Le quartier Combarel, un nouveau lieu de vie en coeur de ville

Un espace à redessiner

Suite au déménagement du centre hospitalier en 2006 vers le quartier de Bourran, l’agglomération du Grand Rodez lance en 2011 une grande opération de démolition des bâtiments de l’ancien hôpital, à l’exception du Quadrilatère (bâtiment construit au XVIIe siècle et situé dans le périmètre de protection des Monuments Historiques, notamment la Cathédrale).
En 2013, le centre pénitentiaire occupant le couvent des Capucins, quitte à son tour le quartier Combarel pour s’installer près du parc d’activités de Bel Air à Druelle. Tout près du musée Soulages, du jardin du Foirail et de la Cathédrale, en plein cœur de ville de Rodez, un espace de 3 hectares se libère entre la rue Combarel au nord et l’avenue Louis-Lacombe au sud, la rue Francois-Mazenq à l’ouest et la rue Alibert à l’est.
La communauté d’agglomération du Grand Rodez lance alors un concours de maitrise d’œuvre pour aménager ce site. La réalisation des espaces publics, espaces verts, réseaux et voiries est confiée au Cabinet Merlin en janvier 2013. En mai de la même année, l’agence d’architecture Dessein de Ville est désignée pour assurer la cohérence et la qualité du projet sur le plan architectural, urbain, paysager et environnemental ; le projet portant sa candidature au label « écoquartier ».

Vue du site depuis la rue François Mazenq en février 2017
Vue du site depuis la rue François Mazenq en février 2017

Le quartier Combarel sera composé de logements et d'un EHPAD (sur la partie basse du site, du côté de l’avenue Louis-Lacombe) mais également de locaux d’activités tertiaires, bureaux et équipements publics (sur la partie haute, du côté de la rue Combarel).
L’accès et la circulation des piétons et des véhicules seront facilités à l’intérieur du quartier mais aussi vers/depuis l’extérieur. Ainsi, une nouvelle voie (rue Raoul Cabrol), créée en prolongement de la rue Alibert, rejoindra, en contrebas, l’avenue Louis-Lacombe. Une seconde voie traversera le quartier d’est en ouest, reliant la première voie à la rue François-Mazenq, la rue André Boyer. 
Les piétons bénéficieront d’espaces publics de qualité leur permettant également de circuler aisément à travers le quartier. Sur la partie haute, la rue Combarel et l’avenue louis-Lacombe s’ouvriront sur le jardin des Capucins (nouvel espace vert en bordure de l’ancien Couvent), lui-même relié via un parvis central le long du Quadrilatère aux rues Alibert et Raoul Cabrol. Côté sud, un jardin à flanc de coteau, le Fenestra, alternant talus plantés et terrasses permettra aux piétons de traverser le quartier au cœur des immeubles de logements vers l’avenue Louis-Lacombe.

Plan d'aménagement du quartier Combarel
Plan d'aménagement du quartier Combarel

L’aménagement du quartier s’échelonnera dans le temps et proposera :
- la construction d'un EHPAD de 87 lits et d’environ 346 logements, dont 25% de logements sociaux, donnant sur l’avenue Louis Lacombe et la rue André Boyer;
- l’aménagement de locaux pour des activités tertiaires, bureaux, logements et équipements publics dans le Quadrilatère ;
- la construction d’un programme de 39 logements et environ 1200m2 d'activités et de bureaux en rez de chaussé, le long de la rue Combarel entre le Quadrilatère et la chapelle des Capucins ;
- la conservation de la chapelle dans l’ancien couvent des Capucins.

l'avancement des travaux

L'echelonnement des travaux sur la ZAC de Combarel
L'echelonnement des travaux sur la ZAC de Combarel

Espaces publics

En 2015, les premiers travaux ont permis de réaliser les terrassements, la desserte en eaux potable, pluviales et assainissement sur la partie en phase 1. 

L'aménagement des espaces publics de la phase 1bis  démarrera en avril 2017. Ces travaux permettront de réaliser, dans un premier temps, le terrassement et la desserte en réseaux de la partie haute de la rue André Boyer, puis plus tard le reste des espaces publics (parvis, trottoirs, éclairage, mobilier, escaliers...), échelonnés en fonction de la livraison des différents programmes de logements. 

Programmes résidentiels

En 2015, les élus ont retenu un projet d’esquisse pour les bâtiments du lot B1. En 2016, un appel à candidatures a été lancé pour le lot B2 et un esquisse retenue en fin d’année.

Les chantiers de construction/ réhabilitation des différents programmes (phases 1 et 1bis) s’échelonneront entre avril 2017 et le 1er semestre 2020.

Les 1ers logements, attendus au printemps 2018, seront ceux de la résidence "One Combarel".

L’EHPAD de 87 chambres, dont le projet a été retenu sur concours d’architecture au
printemps 2016, devrait être livré à l’été 2019.

L’ilot Capucins (phase 2)

Vue avant et après la démolition du mur d'enceinte de l'ancienne prison

En avril 2016, les premiers travaux de démolition du mur d'enceinte de l'ancienne prison,  ont permis d'ouvrir symboliquement ce lieu, historiquement fermé au public. Les piétons bénéficient d'un espace circulable (finition provisoire) d'environ 1 mètre de large, sécurisé par un garde-corps. Février 2017, les bâtiments de l’ancienne prison (à l’exception de la chapelle des Capucins conservée), et l'ancien parking du conseil départemental rue François Mazenq sont démolis. Ce chantier sera suivi, au cours de l’été 2017, par des travaux de réhabilitation des façades de la chapelle. Certaines pierres issues de la démolition seront récupérées et conservées pour une réutilisation possible sur des ouvrages de génie civil sur la ZAC ou pour un autre projet sur le territoire.

C’est sur l’emprise d’une partie de l’ancienne prison et de l’ancien parking du conseil départemental rue F. Mazenq (acquis par Rodez Agglomération fin 2015),  que le futur jardin des Capucins s’implantera. Au 1er trimestre 2017, ce terrain sera terrassé et engazonné, en attendant un aménagement définitif fin 2018- début 2019.

Le PERIMETRE modifié en 2016

Le 13 décembre 2016, le conseil d'agglomération a adopté un nouveau schéma de périmètre pour la zone d'aménagement concertée de Combarel, créé le 19 décembre 2006 et modifié le 28 septembre 2010.

Rappelons que le projet, d’environ 3 ha, se situe en centre-ville de Rodez, non loin de la cathédrale et du musée Soulages. 
Conformément aux articles L.103-2 et R.311-12 du code de l’urbanisme, la modification 
du dossier de création de la ZAC a été mise à disposition du public du 15 septembre au 15 octobre 2016.
Un bilan a été dressé et adopté au conseil d'agglomération du 13 décembre 2016. Pour le consulter, cliquez ici.

Pour un projet d’aménagement labellisé « Ecoquartier »

Un écoquartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire.
Soucieuse de la qualité environnementale de cette opération d’aménagement en cœur de ville, la communauté d’agglomération s'inscrit pleinement dans une démarche de développement durable. L'objectif étant de garantir un logement à tous, de proposer des espaces publics et des constructions de qualité, économes en énergie, agréables à vivre et respectant l'architecture et le paysage environnants.

En savoir plus sur la démarche de labellisation écoquartier

Retrouvez-nous sur

La page Facebook de Rodez AgglomérationLa page Twitter Rodez Agglomération

Le site internet MyRodez

oramip.atmo-midipyrenees.org - Indice de qualité de l'air