Le budget de Rodez agglomération

Pour 2022, 87 M€ sont mobilisés au service du projet de l’agglomération autour de 2 axes stratégiques :

  • Le « développement économique, Attractivité du territoire et Cohésion sociale » du territoire qui mobilisent 29,9 M€, soit 34,4% des crédits :
    • le développement économique et de l’enseignement supérieur regroupent 12 M€ de crédits pour 2022 : gestion et aménagement des Zones d’activités Economique (7,8 M€), construction du Parc des expositions (2 M€),  fonctionnement de la Maison de l’Economie, les aides à l’immobilier d’entreprise, la politique en faveur de la rénovation des commerces ou le programme alimentaire territorial.
    •  la politique de l’habitat regroupe 5,1 M€ de crédits dédiés à la gestion et l’attribution des aides à la pierre et au programme de rénovation urbaine.
    • le sport (3,2 M€) et la culture (2,8 M€) intègrent les crédits nécessaires à l’exploitation des équipements (Pôle Aquatique, Parc Equestre, Golf, Gymnases, Musées, Amphithéâtre, Ecole de musique) et au partenariat avec les associations.
    • la politique de la ville (1 M€) et le Contrat local de santé (1,3 M€) portent pour l’essentiel sur la gestion des aires d’accueil des gens du voyage, du Foyer d’Hébergement d’urgence (via le CIAS), et des Maisons de santé Pluri professionnelles (avec notamment la création d’une nouvelle MSP sur la Commune d’Olemps) ainsi que le partenariat associatif.
    • la Prospective Territoriale (1,8 M€) concerne l’instruction du droit des sols et la réalisation des documents réglementaires d’Urbanisme (révision n° 6 du PLU et SCOT) et l’étude d’accompagnement pour le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du territoire (PSMV).
    • les Projets urbains (1,2 M€) retrace l’aménagement des ZAC de Bourran et de Combarel.
    • les thématiques du Tourisme (1 M€) et du Patrimoine (0,6 M€), complètent les politiques publiques de l’agglomération avec notamment la contribution de l’EPCI au Tour de France, et à compter de cette année, les crédits nécessaires à la gestion en régie de l’Office de Tourisme.
  • Le « cadre de vie et la gestion du patrimoine » qui mobilise 35,5 M€ de crédits
    • La gestion de l’eau potable (sur le périmètre de la Commune de Rodez) (2,7 M€), de l’assainissement collectif non collectif et de la Gémapi représentent 8 M€ de crédits 2022.
    • La prévention et gestion des déchets totalise 10,8 M€ de crédits avec notamment les crédits dédiés à la création de nouvelles déchèteries (2,2 M€).
    • Le patrimoine communautaire (3,6 M€) intègre l’entretien et la rénovation énergétique des bâtiments de l’agglomération ainsi que la contribution de l’agglomération au SDIS.
    •  Enfin, la thématique des transports publics, mobilités et routes regroupe 13,1 M€ de crédits dédiés à la gestion du réseau de bus et des transports scolaires ainsi que l’acquisition des équipements (7,7 M€), à la création de la liaison RD67 (St Cloud) / RD994 (Route de Rignac) (4,5 M€), au financement de l’aéroport et à la mise en œuvre, en lien avec les communes, du schéma de circulations douces.

Enfin, 7,3 M€ sont consacrés à des versements au bénéfice des communes de l’agglomération, se décomposant entre l’Attribution de Compensation 5,9 M€, la Dotation de Solidarité Communautaire 0,9 M€ et les Fonds de Concours 0,7 M€.
Par ailleurs, Rodez agglomération prend l’intégralité de la charge afférente au Fonds de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales (FPIC), estimée à 1,9 M€ au titre de l’exercice 2022.

  • partager