Le contrat local de santé

Il s’agit d’un document cadre, co-piloté par Rodez agglomération et l’Agence Régionale de Santé, qui se décline en un diagnostic de territoire et un programme d’actions sur différents thèmes.

Marie Pareja, infirmière à Onet-le-Château
Marie Pareja, infirmière à Onet-le-Château

Les objectifs du Contrat Local de santé

Le Contrat Local de Santé et son programme d’actions 2019-2022 a été adopté par le Conseil de communauté de Rodez agglomération le 24 septembre 2019.

Ces thèmes sont :

  • accès aux soins,
  • santé des femmes,
  • addictions,
  • souffrances psychiques.

Une cinquantaine de partenaires du territoire (professionnels de santé, acteurs sociaux, services de l’Etat…) ont participé à l’élaboration du Contrat Local de Santé.

Le 2 février 2016, Rodez agglomération a pris la compétence « construction des maisons de santé » et décidé de construire trois maisons de santé pluri-professionnelles, à Luc-la-Primaube, Onet-le-Château et Rodez dont les livraisons s’échelonneront en 2019.

Le but du Contrat Local de Santé est de :

  • Améliorer l’accès aux soins : en effet, sur l’agglomération de Rodez, un médecin sur deux partira à la retraite dans les 10 ans à venir et les médecins n’acceptent plus de nouveaux patients. Aussi, selon l’Agence Régionale de Santé (ARS), seulement 15% des médecins internes optent pour la médecine générale à l’issue de leurs études à l’échelle nationale, 40% en Midi-Pyrénées, et les jeunes médecins internes ne veulent plus gérer seuls une patientèle.
  • Développer une politique de prévention santé au plus près des habitants : actions pour améliorer la nutrition et l’alimentation, accompagnement du vieillissement, mise en avant des campagnes nationales de prévention sur l’agglomération
  • Coordonner l’action des professionnels de santé
  • Améliorer le parcours de santé mentale et l’accompagnement des patients qui souffrent d’addictions
  • partager