Les activités et compétences

Zone d'activité de Cantaranne

Le développement économique

Au premier plan des compétences « obligatoires » de la communauté d’agglomération, le « développement économique ». L’intervention économique de Rodez agglomération comprend notamment :

  • la création, l’aménagement, la gestion de zones d’activités industrielle, artisanale, commerciale, touristique (Le Comtal, Bel Air, La Gineste, Les Balquières, Cantaranne, Arsac, Malan, Naujac et Montvert).
  • les actions de formation ou sensibilisation en recherche, de prospection et promotion pour l’implantation d’entreprises,
  • les aides financières, l’appui technique et immobilier aux entreprises,
  • la mise à disposition de locaux et soutien à la création d’entreprise via la pépinière de Rodez agglomération
  • le soutien à l’emploi et aux activités commerciales,
  • le développement de l’activité économique touristique par la création notamment d’équipements publics à fort rayonnement, le soutien apporté aux événements culturels et sportifs d’envergure, la promotion du tourisme avec la gestion de l’Office du Tourisme.

Une action « complétée » par la compétence facultative que la Communauté d’agglomération s’est donnée en matière de «développement des nouvelles techniques de communication et d’information».

L'aménagement de l'espace communautaire

L’aménagement de l’espace communautaire est une compétence obligatoire de Rodez agglomération. Elle intervient à la fois sur l’aménagement et le développement du territoire ainsi que sur l’organisation des transports.

Une action qui comprend notamment :

  • la réalisation et la mise en œuvre d’un Schéma de cohérence territoriale d’agglomération (SCOT);
  • l’élaboration du document d’urbanisme intercommunal : le plan local d’urbanisme (PLUi).
  • la constitution de réserves foncières en vue de l’exercice de compétences communautaires, c’est par exemple la réalisation de zones d’activités économiques ;
  • la création de zones d’aménagement concerté (ZAC), d’habitat ou de parc d’activités (Bourran, Combarel, l’Estréniol, Naujac) ;
  • l’organisation des transports urbains via le réseau Agglobus et des mobilités.

Rodez agglomération a choisi, depuis 2005, de mettre en place un Plan global des déplacements (PGD).

Rénovation façade rue Béteille

L'équilibre social de l'habitat

L’équilibre social de l’habitat est aussi une compétence obligatoire de Rodez agglomération. Il s’agit ici de favoriser le développement de l’habitat dans le sens d’un équilibre territorial et social via :

  • un dispositif d’aides pour la création de logements sociaux ou la réhabilitation de logements anciens par les propriétaires ;
  • un observatoire de veille de l’habitat ;
  • l’organisation de la production de logements sur son territoire.

Depuis 2004, le programme local de l’habitat (PLH) s’est traduit par :

  • la création de réserves foncières dédiées à la réalisation de programmes de logements;
  • l’augmentation du nombre de logements sociaux en veillant à une meilleure répartition sur le territoire ;
  • la mise en place d’une opération programmée d’amélioration de l’habitat pour améliorer le patrimoine bâti ;
  • la réponse en logements à des publics spécifiques (les étudiants, les familles de réfugiés et les publics en difficulté sociale, etc) ;
  • l’animation du partenariat local en s’appuyant sur les données issues de l’observatoire de l’habitat ;
  • l’intervention de Rodez agglomération selon une géographie préférentielle et la mise en œuvre de la délégation (pour le compte de l’Etat) des aides à la pierre au 1er janvier 2014;
  • la mise en cohérence des politiques de l’urbanisme et de l’habitat pour réaliser des programmes de logements de qualité en favorisant l’accueil des familles ;
  • la reconquête du parc de logements des centres anciens.

Un nouveau P.L.H. doit être adopté en 2020.

La politique de la ville, le contrat de ville et le contrat local de santé

Autre compétence obligatoire des communautés d’agglomération, la politique de la ville consiste à redonner du sens social à la ville, en luttant contre les exclusions territoriales et sociales, en agissant en faveur des personnes fragilisées, en s’attachant à prévenir et à sanctionner les conduites délinquantes et causant de l’insécurité.

L’Etat confie, suivant un contrat (le contrat de ville), la mise en mise en œuvre de la politique de ville aux intercommunalités, en partenariat avec les communes, le conseil départemental et le conseil régional. Ses actions portent sur l’urbanisme, l’aménagement urbain, l’action sociale, l’éducation, la prévention de la délinquance et de la sécurité, le développement économique, l’emploi et l’insertion professionnelle.

La compétence en matière de politique de la ville comprend notamment des actions de :

  • développement urbain, développement social et insertion économique et sociale qui se traduit par la création d’une Maison Commune pour l’Emploi et la Formation, le financement de structures œuvrant pour l’insertion sociale et professionnelle des publics en difficultés ;
  • soutien aux associations présentes sur le territoire et qui ont une action pour l’insertion des publics, la prévention sociale, la prévention des conduites à risques, la promotion de la citoyenneté.
  • l’animation du Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD), instance de concertation, de réflexion et de proposition au plan local. L’agglomération de Rodez mène une politique de prévention de la délinquance conduite depuis 1984.

Plus globalement, en matière de politique de la Ville, Rodez agglomération : 

  • Anime et favorise la coordination d’un réseau d’acteurs
  • Prévient la délinquance et lutter contre l’insécurité constatée
  • Promeut et développe le lien social au sein des quartiers.

Ces actions sont complétées par la gestion des 4 aires d’accueil des gens du voyage qui existent sur l’agglomération depuis 1983.

Le contrat de ville de Rodez agglomération, porté par la communauté d’agglomération sur la période 2015-2020, est co-piloté par l’Etat et la commune d’Onet-le-Château. Il décline un programme sur la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain, le développement économique et l’emploi sur 6 quartiers prioritaires : les Quatre-Saisons et les Costes Rouges à Onet-le-Château, le centre ancien, Saint-Eloi et Gourgan à Rodez.

Dans le cadre du contrat de ville, l’Agence régionale de santé ayant mis en évidence une pénurie de médecins généralistes dans le quartier prioritaire, Rodez agglomération a pris le 30 juin 2015, la compétence facultative « Elaboration, exécution, suivi et évaluation du contrat local de santé » visant à assurer la promotion de la santé, la prévention et les politiques de soins et de l’accompagnement médico-social.

Par délibérations du 28 juin et du 27 septembre 2016, Rodez agglomération a décidé de la création de trois maisons de santé pluri-professionnelles sur son territoire, deux portées par l’association pôle de santé Faubourg Rodez/Quatre Saisons Onet-le-Château sur les sites des deux communes et la troisième portée par l’association pôle santé Sud Ruthénois sur le site de La Primaube.

Plantation de haies en 2019

La gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations

L’agglomération a opté pour une compétence facultative de : 

  • restauration et entretien des berges des cours d’eau par l’intermédiaire de la Cellule opérationnelle des rivières (COR), dans le cadre d’une procédure de Déclaration d’Intérêt Général (DIG),
  • lutte contre les crues à travers l’étude et la réalisation d’ouvrages (bassins de rétention).

En outre, les interventions de Rodez agglomération, en matière de collecte des déchets, comprennent notamment : 

  • la collecte sélective des déchets et une partie de leur traitement (le traitement des déchets de l’agglomération est assuré conjointement pour moitié par Rodez agglomération et le Syndicat mixte départemental – SYDOM 12).
  • la construction et la gestion de cinq déchèteries (Naujac à Luc-La-Primaube, La Mouline à Olemps, Les Moutiers à Rodez et Onet-le-Château, Banoches au Monastère et Sainte-Radegonde, route de Villecomtal à Sébazac-Concourès),

L'assainissement

Cette compétence, actuelle pour Rodez agglomération, comprend notamment : 

  • l’assainissement collectif qui consiste en la réalisation et l’exploitation des systèmes de collecte et de traitement des eaux usées et pluviales et l’élimination des boues d’épuration.
  • l’assainissement non collectif par le contrôle du bon fonctionnement des installations privées d’assainissement.

La protection de l'environnement et du cadre de vie

La Communauté d’agglomération a choisi pour compétence optionnelle, la protection de l’environnement et du cadre de vie. La sensibilité à cet aspect est d’autant plus forte que le projet s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’Agenda 21. 

  • la lutte contre la pollution de l’air, les nuisances sonores;
  • la contribution à des opérations relatives à l’application des lois sur l’air et sur l’eau.
Aquavallon

Les équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire

Cette compétence s’exerce à travers notamment la conception et la réalisation d’équipements culturels et sportifs, leur gestion

Centre équestre et village vacances de Combelles, golf, gestion de salles du centre sportif et culturel de l’Amphithéâtre, Musée Fenaille, centre aquatique Aquavallon, gymnase du vallon des sports témoignent de l’action engagée par Rodez agglomération.

En lien avec cette compétence, celle facultative que la Communauté d’agglomération exerce notamment en matière d’accueil de grands spectacles, la contribution à la restauration et à la mise en valeur du patrimoine, notamment archéologique ou encore d’aide aux associations à caractère culturel, ainsi qu’à caractère sportif et de loisirs.

  • partager